SDIS DE LA VIENNE : SECOURS ROUTIERS ET NOUVEAU VRSR

Le Sdis de la Vienne est impliqué depuis de nombreuses années dans le domaine des « interventions d’urgence sur véhicules ». Son apport sur ce volet opérationnel en perpétuelle évolution remonte à 2004, date d’un premier partenariat avec la société Toyota Europe pour la réalisation d’un protocole d’intervention sur la Toyota Prius et l’organisation d’une première formation sur ce thème, en présence du ministre des Transports du moment et du n° 3 de Toyota monde.

Depuis cette première initiative, et grâce à un partenariat avec de nombreux acteurs de la mobilité, un guide d’intervention reconnu par toute la profession a vu le jour. Ce guide en ligne et libre d’accès, traduit en sept langues, est consulté par 130.000 sapeurs-pompiers à travers le monde. Sur la base de ce guide, des formations sont délivrées depuis 15 ans au centre de formation des SP de la Vienne (formateur SR, VEA ou SR PL). Enfin, des Journées techniques (JT IUV) sont organisées tous les deux ans, dans ce même centre de formation, accueillant, durant trois jours, 500 sapeurs-pompiers d’une vingtaine de pays différents, pour des conférences, des essais réels, des ateliers de désincarcération, des espaces dédiés aux exposants…

Dans le prolongement, le Sdis 86 a souhaité adapter son parc engin « secours routiers » à la stratégie mise en place. Afin de s’approcher au plus près de la « golden hour », le choix de maintenir un premier échelon de « désincarcération » dans la majorité des unités territoriales a été fait. Ces moyens locaux sont composés de FPTSR et CCRSR dotés du matériel SR permettant de réaliser la majeure partie des désincarcérations sur la base de techniques simples (écarteur, cisaille, vérin standard).

Pour des raisons de facilité d’utilisation, les matériels électroportatifs sont priorisés.  Ce premier maillon des secours SR est complété par un second, apte à renforcer les équipes locales en place. Armés prioritairement de formateurs SR, ce second niveau comprend deux VRSR répartis sur le département.

Volontairement réalisés sans eau et sur châssis de véhicule utilitaire, ces engins peuvent se déplacer rapidement sur les lieux d’intervention.

Le VRSR, un engin léger qui a tout d’un grand

La société Sides, retenue pour ce marché, a pu, en concertation avec l’équipe d’encadrement SR en charge du projet, réaliser un engin optimisé. Le PTAC du véhicule a permis d’intégrer les 700 kg de matériels nécessaires à son armement. Ces VRSR comprennent des supports de matériels sur rails escamotables, facilitant leur prise en main. Sur les panoplies pivotantes latérales, on trouve quatre vérins de toutes tailles, deux écarteurs, deux cisailles, des coussins de levage et des étais de stabilisation. À l’arrière est positionné un tiroir coulissant de grande résistance avec du matériel de tronçonnage et de stabilisation. Enfin, une plate-forme PL et du matériel d’extraction (planche et demi planche, ainsi qu’un Boa d’extraction) permettent d’assurer les sorties de victimes. Ce véhicule, armé par trois SP, s’intègre donc parfaitement dans la réponse opérationnelle du risque routier voulue par le Sdis de la Vienne : une réponse locale généralisée complétée par un vecteur rapide et complémentaire.